Ce qu’il faut savoir sur Sorare ?

La consolidation du modèle technologique blockchain dans le milieu du jeu vidéo repose sur différentes manières de prendre le contrôle du marché. Cependant, le cas de Sorare repose sur une base beaucoup plus solide, l'impact réel des joueurs dans leurs matchs officiels. Dans ce qui suit, découvrez ce qu’est le jeu de fantaisie Sorare et comment gagner à ce jeu.

Qu'est-ce que Sorare ?

Sorare est un jeu de football fantastique en ligne basé sur l'achat et la vente de cartes de football numériques sous licence officielle. Grâce à un marché réglementé en interne, avec la methode sorare, chaque utilisateur peut librement acheter et vendre ses propres joueurs pour former sa propre équipe.

La plateforme offre la possibilité d'utiliser l'Ethereum, les Euros et les Dollars comme méthodes de paiement. Le concept de base, cependant, est que chaque utilisateur peut commencer à jouer sans investir d'argent, puisque Sorare donne 10 joueurs à chaque nouveau membre pour commencer librement.

Chaque joueur de fantasy football doit aligner une équipe de 5 joueurs, un par poste plus un joueur de n'importe quel autre poste, pour affronter ses adversaires. Toutefois, les scores des joueurs sont basés sur plusieurs variables (buts, passes décisives, minutes jouées, expulsions et avertissements).

Comment gagner sur Sorare ?

Sorare est un jeu basé sur le concept de rareté. La plateforme propose trois types de cartes : "rares", "super rares" et "uniques", en fonction du nombre d'exemplaires existants. En effet, 100 cartes rares, 10 cartes super rares et 1 carte unique sont créées pour chaque joueur. La différence entre les cartes réside dans le multiplicateur : les cartes rares ont un multiplicateur de 7,2, les super rares de 14,4 et les uniques de 30.

En déployant les joueurs dans diverses compétitions, les valeurs des multiplicateurs augmenteront, simulant ainsi le concept d'entraînement dans la vie réelle. Le score total de chaque joueur est donc obtenu en multipliant sa performance personnelle par le multiplicateur personnel de la carte.