Les droits des générations futures : quelles sont nos responsabilités ?

Pendant des siècles, la question de – Quelles sont nos responsabilités envers les générations futures – a été avant tout une préoccupation philosophique et religieuse. Aujourd'hui, avec la baisse de la confiance, la crise climatique, la pandémie de COVID-19, cela devient rapidement un problème diplomatique, politique et même juridique. Comme jamais auparavant, l'avenir et le destin global de l'humanité sont au premier plan. Quels seraient les droits des générations futures?

La survie physique

La survie physique se rapporte à notre habitat naturel. D'une manière générale, il s'agit d'un programme environnemental, qui a été lancé avec la Déclaration de Stockholm de 1972. Le Sommet environnemental de Rio en 1992 a défini un cadre plus large et nous avons encore aujourd'hui un large éventail de processus. Deux piliers essentiels sont la prévention du changement climatique et la préservation de la diversité biologique. La survie physique des Générations futures pourrait également être mise en danger par des armes de destruction massive nucléaires ou encore plus dangereuses.

La dignité humaine

La dignité humaine est ancrée dans le respect de chaque être humain, indépendamment de son origine nationale, de son sexe, de sa richesse ou de sa profession, pour ne citer que quelques déterminants identitaires. De nombreux droits de l'homme sont liés à la protection de la dignité humaine. Ils vont des droits politiques aux droits économiques et culturels.

Les potentiels créatifs

Les potentiels créatifs sont réalisés au niveau individuel grâce à des vies professionnelles satisfaisantes et à l'expression personnelle. Nous utilisons la science comme moyen de comprendre, d'expliquer et de gérer rationnellement nos espaces naturels et sociaux ; les arts comme moyen d'exprimer nos vies intérieures spirituelles et créatives ; et la technologie comme un ensemble d'outils et de techniques pour rendre nos vies plus faciles et plus épanouissantes. Les trois aspects relatifs aux droits des générations futures ont été codifiés dans tous les textes fondamentaux de l'humanité. Il s'agit notamment des textes religieux, de la Charte des Nations Unies, de la littérature et de la philosophie.

Que pouvons-nous faire pour eux ?

Premièrement, nous devons nous assurer qu'ils pourront faire des choix, comme les générations précédentes nous ont laissé faire les nôtres. Nous avons hérité d'un habitat naturel raisonnablement bon et d'un riche patrimoine artistique, scientifique et culturel. Au maximum, nous devons enrichir l'héritage que nous avons reçu des générations précédentes avant de le transmettre aux générations futures. Au minimum, nous devrions les laisser faire des choix sans les enfermer fermement dans nos idées et nos priorités.