Que comprendre par garantie plancher lorsqu’on parle d’assurance ?

Les assurances n’enregistrent pas toujours de bons résultats. Il peut arriver que les contrats d’assurance vie subissent des problèmes financiers à cause des instabilités sur le marché. Et quand il y a problème financier, les assurés subissent, eux aussi, des petites de leur capital. Pour se prévenir d’un quelconque problème du genre, les compagnies d’assurance ont mis en place la garantie plancher. De quoi est-ce qu’il est question ? Nous vous répondons dans un instant.

Garantie plancher : définition

Il s’agit d’une garantie qui propose des offres qui vont servir à couvrir en intégralité ou en une partie les pertes d’argent dont a été victime un assuré lors d’une instabilité économique. Le souscripteur a la possibilité de recevoir donc le capital qu’il a investi. On pourrait comparer cette garantie à une assurance décès qui se retrouve dans le contrat d’une assurance vie. Si vous souhaitez lire une explication plus détaillée que celle-ci,rendez vous ici. Savez-vous qu’il existe encore plusieurs types de la garantie plancher. Découvrez quelques-uns dans la troisième partie de cet article.

Quels sont les différents types de garantie plancher ?

Quand on parle des types de garantie plancher, on parle des types de couverture que propose la garantie. Alors nous avons :
La garantie de base : C’est encore la garantie simple. Elle permet aux bénéficiaires de percevoir au-moins la totalité de leur capital investi dans leur vivant. L’assureur dégage également la somme des transactions que vous auriez effectué sur le contrat.
La garantie indexée : cette garantie a le même fonctionnement que la garantie simple, seulement qu’il y a une petite différence. À ce niveau, le paiement des cotisations se fait annuellement cumulées et indexées à un taux d’intérêt.
La garantie vie entière : encore appelée la garantie majorée, elle est la plus chère parmi elles. Dans ce cas, les rôles sont inversés ; l’assuré reçoit la somme que son assureur a déterminé pour lui.